Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Depuis  2002, au moins une soirée diaporama est organisée chaque année le deuxième samedi de mars mais en fonction des opportunités et de diverses demandes, un deuxième diaporama est proposé (comme  en 2003 et 2008).

2002
TOUR DU MONDE EN VELO
par Marcel Blanc


Le tour du monde de Marcel Blanc est une aventure étonnante pour un seul homme et son vélo. L’obstination dont il a fait preuve tout au long de son périple est le témoignage d’un esprit fort, que les épreuves ne sauraient rebuter malgré d’incroyables tracasseries administratives.
Non content de se mesurer avec une partie du globe, il n’a pas hésité à le parcourir en totalité. Mais il a su l’approcher en utilisant le moyen de locomotion le plus simple, le plus reconnu aussi, qui lui a permis de vivre une expérience personnelle à la rencontre des populations, partageant souvent leur vie et leur travail.

Le tour du monde de Marcel Blanc c’est
une durée de 3 ans, 5 mois et 10 jours (1260 jours) de mai 1986 à octobre 1989, 51 pays traversés sur les 5 continents, 60 000 kilomètres à vélo ou à pieds, 22 chambres à air, 22 pneus, 120 crevaisons, 17 kilos le poids du vélo seul, 60 à 65 kilos, le poids du vélo et des bagages.
Son diaporama est le témoignage émouvant de cette aventure, agrémenté de clichés exceptionnelles. Deux livres relatent également cette incroyable aventure : Cinq continents sur un vélo aux éditions La Taillanderie et Vélo Passion, regards sur le monde aux éditions Coprur.


2003
L'ASCENSION DE L'EVEREST
par Stéphane Cagnin

Stéphane Cagnin, originaire de Bourg-Saint-Maurice, est un alpiniste chevronné adepte des plus hauts massifs du monde. Il a réalisé sur tous les continents l’ascension de nombreux sommets parmi lesquel au Pérou l’Alpamayo (5947 m) et l’Huascaran (6768 m), en Alaska le Mac Kinley (6193) le plus haut sommet d’Amérique du nord et en Tanzanie, le Kilimandjaro dominant à 5985 m le continent Africain.
Après toutes ces expéditions, il souhaitait réaliser avec Antoine Choudens, membre du groupe militaire de haute montagne de Chamonix, l’ascension du plus haut sommet du monde (8850 m) avec une stratégie précise : s’acclimater sans s’épuiser (une seule incursion à 7600 avant de tenter le sommet), puis aller vite et être très léger (pas de sac pour Antoine, seulement l’oxygène pour Stéphane). Leur grande expérience alpine alliée à une excellente condition physique leur a permis d’atteindre le sommet le 8 mai 1997 dès le premier assaut.
L’excellent diaporama que présente Stéphane Cagnin, complété d’une vidéo permet non seulement de découvrir de nombreux paysages magnifiques mais aussi de mesurer toute la difficulté d’une telle expédition. En effet l’Everest, point culminant du globe (8850 mètres), n’a été vaincu que le 29 mai 1953 après plus de 30 années de tentatives infructueuses dans un massif extrêmement dangereux. Depuis cette première ascension, un peu plus de 600 alpinistes seulement ont gravi l’Everest, mais plus de 140 ont été portés disparus ou ont trouvé la mort.


 LES ENFANTS DE MANILLE par Baby Treffot

Ayant pris goût aux voyages dès l’adolescence, Baby fait un jour escale aux Philippines.Tout en photographiant, il reste stupéfait de voir ces enfants sourire, malgré la souffrance morale et physique dans laquelle ils vivent. Derrière la beauté de leurs regards où brille l’espérance de la vie se cache une profonde tristesse, et il ne peut rester indifférent.
Désormais l’appareil photographique devient une arme redoutable pour dénoncer les injustices. Il ne cherche à photographier la misère, il la suggère.
En 1991, il rencontre le père TRITZ, prêtre jésuite qui a consacré toute sa vie à l’éducation des enfants des bidonvilles de Manille et décide de leurs venir en aide. Baby le cœur retourné, retourne son nom et fonde l’association IBAB. Ces onze dernières années, il y retourne fréquemment afin d’effectuer des reportages photographiques et suivre l’évolution de son œuvre.Avec une poignée de bénévoles, Baby récolte des fonds grâce à des expositions photos et des conférences relatant la vie miséreuse de ces gosses qui sont obligés de travailler dès l’âge de trois ans.
Depuis 10 ans il y retourne régulièrement et effectue des reportages photographiques. Avec une poignée de bénévoles, Baby récolte des fonds grâce à des expositions photos et des conférences relatant la vie miséreuse des enfants qui sont obligés de travailler dès l’âge de trois ans.
En 1991, les quelques fonds récoltés avaient permis de scolariser 3 enfants, alors qu’aujourd’hui les membres de cette association se réjouissent que leur collecte assure la scolarisation de 120 gosses à raison de six demi-journées par semaine.
Depuis 2002, l’association IBAB s’engage sur une nouvelle fois : le parrainage d’enfants. Cet engagement se fera sur une durée minimum de un an, pour la somme de 20 euros par mois. Sur place un suivi permanent nous permet de contrôler la bonne gestion de ces fonds.
A ce jour, une trentaine de parrainages effectués provenant des départements suivants ; Ain, Isère Rhône et Allier.
Pour en savoir plus : http://philippinesreportage.over-blog.com


2004
OBJECTIF MEXIMIEUX
par François Lescel
Le 30 août 1944, il manque 48 heures à la 19ème Armée allemande, en pleine retraite du Sud de la France, pour évacuer au nord de Lyon les débris de ses divisions. Pour casser la manœuvre d’enveloppement du 6ème Corps américain par l'est, elle lance sa puissante 11ème PanzerDivision en contre-attaque à travers la Dombes.
Le Général de Division (CR) François Lescel, Saint-Cyrien de la Promotion Maréchal de Lattre (1951-53), a commandé un régiment mécanisé et une division d’infanterie. Chef d’état-major d’une division blindée stationnée en Allemagne, il a bien connu les milieux militaires allemands et américains, adversaires de l’époque et désormais alliés dans le cadre de l’OTAN.
Il apporte par son livre et ses conférences ses propres jugements sur les décisions des chefs et les comportements des adversaires.
Ce livre raconte dans le détail les nombreux combats qui ont opposé pendant deux jours et deux nuits les Américains de la 45ème Division d’Infanterie et les Maquisards de l’Ain à cette ultime contre-attaque allemande. Combats particulièrement violents à la Valbonne, à Pont-d’Ain et plus encore à Meximieux.

2005
TOUR D'AFRIQUE EN TANDEM
par Diego d'Alençon et Jean Christophe Perrot


En réponse à une demande croissante des non-voyants lyonnais qui recherchent des pilotes de tandem pour les guider, le projet "Raconte Moi La Terre" a été créé pour attirer l’attention et sensibiliser les jeunes et les moins jeunes, de Lyon ou d’ailleurs, qui veulent s’investir dans le milieu associatif.

Ainsi Diego d'Alençon et Jean Christophe Perrot, deux jeunes étudiants alors agés de 22 ans, décident de réaliser un tour de l’Afrique avec 2 tandems. De juillet 2002 à juillet 2003, ils proposent, dans chacun des 11 pays traversés une randonnée à des non-voyant qui en échange du pilotage leur permettent mieux découvrir leur pays.
Plus qu’un moyen de transport, le tandem est un moyen d’approche : suscitant la curiosité, il permet facilement d’entrer en contact. Pour le pilote et le passager, il est vraiment synonyme de partage.

 


2006
DESTINS BRISES
par Rémi Riche
Correspondant de presse, Rémi Riche se passionne pour l'histoire locale et le patrimoine. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages ou brochures et animateur de groupes de recherche. A l'issue d'une exposition conduite avec des collégiens, les documents qui lui sont confiés l'incitent à approfondir ses recherches sur la Grande Guerre.
Il a d'abord étudié les archives de l'Armée pour mieux comprendre l'histoire des régiments de Bourg-en-Bresse. Ensuite, pour illustrer son étude, il a pu utiliser des documents d'époque, issus des régiments concernés. Il en a sélectionné plus de cent trente, inédits en très grande majorité. Enfin, les milliers de fiches consultées lui ont permis de dresser des statistiques sur les soldats d'août 1914.
Dans cette étude, il n'a pas oublié les hommes. Leur quotidien, leurs préoccupations ou angoisses sur le front revivent grâce à deux correspondances qu'il a classées, recopiées et replacées dans leur contexte. C'est donc avant tout une aventure humaine qu'il vous invite à découvrir !


2007
BURKINA FASO, projets de développement intégré
par l'ADAIS (Association pour le développement agro-industriel du sahel)
undefinedPrésidée par Jacques Phéby, l’ADAIS agit au SAHEL, au BURKINA FASO, en plein cœur de la brousse, à 150 Km à l’est de la capitale OUAGADOUGOU, dans la province du KOURITENGA. Les principales actions qui touchent quelques 50.000 personnes sont : Les projets hydrauliques : Construction de digues filtrantes, construction ou réhabilitation de puits aménagés, construction de puits busés destinés au maraîchage, La lutte contre la déshertification : construction de diguettes pour la rétention des eaux qui associées aux techniques de compostage, améliorent rapidement le rendement des récoltes céréalières de mil et de sorgho.(700 ha préservés en 5 ans) La formation : elle couvre les domaines suivants : l’hygiène, la santé, la gestion, les méthodes de culture, la famille,la lutte contre la désertification, L’alphabétisation : enseignement en langue locale (MORE), visant à faire acquérir les bases minimales en lecture et en calcul.
Pour en savoir plus :  http://vauxenbugey.free.fr/associations/adais/adais.htm


2008
DES HOMMES ET DES RENNES par André Bailly
undefinedLa présentation d'André Bailly résume 12 années de "balade initiatique" en terre Sakha (Yakoutie). Son premier voyage s'est déroulé en mars 1995 par des températures moyennes de -40°. 
En mars 2000, André Bailly part à la recherche de nomades éleveurs de rennes par - 45° pour préparer une expédition par grands froids et comprendre comment ce peuple nomade vivait dans une zone où les températures records se situe entre -68 et -72°. Cette expédition se réalisera en janvier 2004 et André partagera la vie des nomades Evenks durant près de 5 semaines sur le parcours Topolinoe - Sebian Kuel par des températures moyennes de -60°.
Entre septembre 2006 et avril 2004, André Bailly effectue 4 missions exploratoires pour le compte de Nicolas Vannier dans le cadre de la préparation de son film "Loup" dont le tournage a débuté cet hiver.
Enfin depuis 1995, André Bailly a développé des échanges scolaire entre les jeunes de Sinsk et ceux du Valromey qui effectueront leur premier voyage en Yakouie en avril 1997 avec une température de -20°.


LE CHEMIN DE FER A AMBERIEU par Gérard JOUD

Gérard JOUD, Président du Musée du Cheminot d'Ambérieu en Bugey, présente, avec plus de cent photos et documents anciens, l'histoire du chemin de fer dans la cité ambarroise depuis l'arrivée du premier train en 1856 jusqu'à nos jours.
Il retrace avec talent les bouleversements sur la ville  d'Ambérieu sur le plan démographique et économique autour des activités de la gare voyageurs, du triage de wagons de marchandises et surtout du dépôt des locomotives aux grandes heures de la traction à vapeur.
L'évolution de l'ensemble des bâtiments est également richement illustrée de clichés anciens ainsi que l'implantation des nombreuses cités cheminotes.
Cette présentation est complètée par les grandes transformations du site ferroviaire avec la démolition de la marquise de la gare et les travaux d'électrification, la construction de raccordement Bourg Culoz, l'aménagement d'une nouvelle route sur l'emplacement des cités Aynard.

Pour en savoir plus :http://musee.cheminot.free.fr

 

 

2009

LA VIE DANS NOS CAMPAGNES PENDANT LA GRANDE GUERRE par Patrick Dalmaz

Affiche-2009.jpgPatrick Dalmaz , professeur d’histoire à la retraite, est conférencier à l’Institut national d’études de la sécurité civile. Il est l’auteur entre autres de l’« Histoire des sapeurs-pompiers français » aux Presses Universitaires de France (Collection Que Sais-je,), « Histoire des soldats du feu dans l’Ain » et de trois romans.

Il anime également de nombreuses conférences sur des sujets historiques de la région et a ainsi collaboré à l’écriture de deux ouvrages « Pérouges »: et  « Le Canton de Meximieux »

La conférence présente, avec de nombreux documents et photos, les principales conséquences qu’a pu avoir la guerre de 1914-1918 sur la vie quotidienne de tous les français mais particulièrement dans les campagnes, depuis la mobilisation en août 1914 jusqu’à la fin des hostilités. 

 

 

 

 


2010

LA ROUTE DE L'AMBRE BLEU par Gilbert VIEILLEROBE


affiche diaporama 2010

Sélectionnée en 2007 par le Millet Expédition Project       Gilbert Vieillerobe, 59 ans, occasionnellement écrivain et auteur de pièces de théâtre, part pour 5000 kilomètres en 4 mois en autonomie complète sur «La route de l'Ambre bleu» . Ses objectifs sont de redécouvrir, décrire et écrire l'histoire de cette «pierre» mystérieuse et rédiger ie guide de la route de l'ambre bleu du Kazakhstan à la Russie.

  Alors qu'il visitait le petit port d'Aralsk, il rencontre un ex pêcheur qui vend au compte goutte des bijoux que Gilbert prend au départ pour de la verrerie de pacotille, et qui s'est avéré être incrusté d'ambre bleu.

Le pêcheur lui expliquera alors, que jadis, à l'époque florissante de la mer d'Aral, tous avaient les moyens de s'offrir les bijoux qui suivaient la route de l'ambre bieu.

Cet ambre a été récolté ici, dégrossi là, taillé à tel endroit, serti à un autre, vendu par les marchands ambulants. Selon ce pêcheur, un seul gisement existait, sur une plage de l'océan arctique, à l'embouchure du fleuve, au delà du cercle polaire, et que pour en savoir plus, ii suffisait de prendre la route de l'ambre bleu,

Depuis Aralsk, ex-petit port de ia mer d'Aral, jusqu'à cette plage de l'Ob, donnant sur la mer d'Akara dans ie cercle polaire Arctique, Gilbert présente un superbe diaporama retraçant l'origine et l'histoire de cette pierre précieuse en faisant appel à ia mémoire des gens rencontrés sur cette route de village en village. Une route qui longe la chaîne de l'Oural, côté Sibérie Occidentale, après avoir traversée les steppes et collines Kazakhes.

Ce diaporama à été présenté en 2009 au "Grand Bivouac", rassemblement annuel à Albertville  (73) des grands aventuriers.

Pour en savoir plus : http://ambrebleu.biogs-de-voyage.fr

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by